A SAVOIR :


L’ébourgeonnage doit se faire sur des jeunes animaux de 2 à 4 semaines (car le bourgeon n’est pas encore relié à l’os du crâne) pour limiter la douleur, les complications sanitaires et permettre de faciliter la contention des animaux. Après 4 semaines il est recommandé de faire une anesthésie locale ou générale.

Il est conseillé également de surveiller les animaux écornés.

N’hésitez pas à contacter un vétérinaire pour toutes questions.

ébourgeonnage veau ébourgeonnage veau

Quel appareil utiliser ?

 


La destruction du cornillon se fait par cautérisation avec un fer à gaz ou électrique. Il est important de choisir la taille de l’embout adaptée au diamètre du cornillon.

fer à gaz écornagefer à gaz écornage

Comment faire en pratique ?

 


Etape 1 – Contenir l’animal

 Pour contenir l’animal il est indispensable de l’installer dans une cage spécifique pour l’ébourgeonnement et conseillé d’installer un anneau sur le cornadis du veau pour la tenue de la tête.

 

Etape 2 – Tondre la zone

Tondre le cornillon précisément à l’emplacement des bourgeons corneaux pour éviter les risques infectieux.

cage écornage veaucage écornage veau

Etape 3 – Cautériser

Pour cautériser, il faut stopper la circulation sanguine vers les veines périphériques du cornillon, non irrigué, il ne pousse plus.

Pour ceci tirer l’oreille vers l’arrière, placer l’écorneur sur le bourgeon cornual et actionner l’appareil.

 

 Etape 4 – Vérifier le cercle de cautérisation

Il doit y avoir une présence d’un cercle blanc de cautérisation continu, si il est absent répéter l’ébourgeonnage.

 

Etape 5 – Pulvériser un spray désinfectant

Le spray désinfectant permet de limiter les suintements ou infections ultérieurs ainsi que l’inflammation locale.

Il est conseillé de mettre le spray au réfrigérateur quelques heures avant son application pour refroidir les tissus.

cautérisation ébourgeonnage veaucautérisation ébourgeonnage veau