Le stockage


Le maïs grain humide, une fois récolté, peut être conservé en grains entiers sous forme inertée ou en grains broyés sous forme ensilée.

  • Silo maïs grain ensilé : étaler la récolte en couche de 15 à 20 cm.
  • 1 T = 1 m³ en maïs ensilé.
  • 1T = 0,7 m³ en maïs inerté.
  • Limiter le contact du stock avec l’air pour limiter les reprises de fermentation.
  • Aucun intérêt de retarder une récolte en maïs humide : risque de problèmes sanitaires et/ou de verse.
stockage du mais humidestockage du mais humide

Intérêt d'un conservateur


  • Diminuer les pertes en matière sèche grâce à une acidification plus rapide. Une perte en matière sèche de 5 % équivaut à une perte de 500 € / 100T.
  • Augmenter la stabilité du maïs dans le temps.
  • Limiter les problèmes d’échauffement au démarrage et à l’ouverture du silo.

Cause d'une mauvaise acidification et stabilisation 


  • Pourcentage de MS élevé.
  • Tassement insuffisant.
  • Étanchéité du silo.
  • Température ambiante élevée.
  • Avance lente du front d’attaque (5 à 10 cm/jour).
mauvaise acidification du stockagemauvaise acidification du stockage

Fabrication


Gestion de la granulométrie (effet variété de maïs).

Différence de valeurs nutritionnelles : MGH > MGS.

Avance lente du front d’attaque (5 à 10 cm/jour).

mais humidemais humide

Analyse du maïs humide


  • Analyse régulière de la MS.
    • Dessicateur (env 850 €) ou analyse SeSam (env 16,5 €).
  • En plus de l’analyse de la protéine, de l’amidon et de la MG (70 €).
  • Voir aussi pour les mycotoxines DON et ZEA (pour les truies).
analyse du maïs analyse du maïs