• Couper l’herbe à une hauteur supérieure à 7 centimètres : cela facilite la repousse des prairies et limite les risques de souillure des fourrages
  • Récolter des fourrages à un stade jeune : améliore les valeurs nutritives
  • Viser un pourcentage de MS minimal de 50 %
  • Privilégier un liage filet à un liage ficelle : les bottes sont mieux pressées et cela réduit l'air enfermé dans la botte
  • Les bottes doivent être enrubannées aussitôt après le pressage.
récolte des fourragesrécolte des fourrages
  • Utiliser un seul film sur une botte sinon risque de perte d’herméticité entre les différents films
  • Minimum requis de 6 tours de film par botte. Le nombre de tour conditionne la conservation dans le temps : 6 tours pour une conservation d’un an et 4 tours pour une conservation de six mois.
  • Minimum 8 tours pour les fourrages de type luzerne : l’enrubannage doit se faire sur le lieu de stockage pour éviter les perforations du film en tombant sur les chaumes.
  • Suite à l’enrubannage, le stockage des bottes doit se faire dans la foulée.
enrubannage bottesenrubannage bottes
  • Éviter de laisser les bottes plusieurs jours dans les parcelles avant le stockage.
  • Stockage : choisir un endroit plat, dégagé, éviter les bords de haies, taillis, ronces …
  • Choix du film : les qualités des films sont très différentes et impactent fortement la conservation des fourrages

Les critères déterminants dans la qualité d’un film enrubannage :

La perméabilité à l’oxygène

La résistance à la perforation (dart test)

L’élasticité.

conservation fourragesconservation fourrages
mascotte vache astucemascotte vache astuce

 

 

 

"Stocker les bottes en quinconce sur trois rangées au maximum limite l’affaissement des bottes du dessous par une meilleure répartition des charges."